Actu

L’impact de la dépendance au smartphone sur la santé mentale

Chaque jour, nos vies sont de plus en plus influencées par le monde numérique. Ces petits appareils que nous portons constamment avec nous, nos smartphones, sont devenus une extension de nous-mêmes. Pourtant, cette utilisation excessive a des conséquences sur notre santé, tant physique que mentale. Cet article explore l’impact de la dépendance aux smartphones sur notre bien-être, avec un accent particulier sur la santé mentale.

La dépendance aux smartphones : une réalité aux multiples facettes

La dépendance aux smartphones n’est pas simplement une question d’heures passées devant un écran. Il s’agit d’un véritable phénomène social, culturel et psychologique qui affecte une grande partie de la population, en particulier les jeunes.

Cet usage excessif est souvent associé à une utilisation compulsive des réseaux sociaux et des jeux vidéo. Les adolescents et les enfants sont particulièrement vulnérables à cette dépendance, car ils sont en plein développement de leur identité et de leurs habitudes.

Il est intéressant de noter qu’une étude récente a mis en évidence un lien entre la dépendance aux smartphones et des problèmes tels que l’anxiété, la dépression et les troubles du sommeil. Ce lien est d’autant plus préoccupant que l’utilisation des smartphones continue d’augmenter, rendant ces problèmes de santé mentale de plus en plus courants.

Les effets néfastes de l’addiction au téléphone sur la santé mentale

L’addiction au téléphone peut avoir de multiples effets négatifs sur notre santé mentale. L’addiction aux smartphones peut en effet engendrer des symptômes de sevrage lorsqu’on tente de réduire son utilisation, un signe clair de dépendance.

Parmi ces effets, l’anxiété et la dépression sont particulièrement préoccupants. De nombreuses études ont montré un lien entre l’usage excessif des smartphones et ces troubles. Cette utilisation excessive peut également entraîner des problèmes de sommeil, qui peuvent à leur tour exacerber ces troubles de l’humeur.

En outre, l’addiction aux smartphones peut aussi avoir un impact sur notre estime de soi. L’utilisation constante des réseaux sociaux peut en effet nous faire comparer notre vie à celle des autres, générant un sentiment d’insuffisance et d’insatisfaction.

Comment prévenir l’addiction au smartphone

Face à cette réalité inquiétante, il est impératif d’adopter des mesures préventives pour limiter l’impact négatif de la dépendance aux smartphones sur notre santé mentale.

Il est important de prendre conscience de notre utilisation des smartphones et de faire des efforts pour la limiter. Il existe des applications qui peuvent nous aider à suivre notre temps d’écran et à mettre en place des limites.

Il est également essentiel de prendre du temps pour déconnecter et se concentrer sur le monde réel. Cela peut impliquer de se fixer des moments sans écran, tels que les repas ou l’heure avant le coucher.

Enfin, il peut être utile de chercher du soutien professionnel si vous sentez que votre utilisation du smartphone devient un problème. Les professionnels de la santé mentale peuvent vous aider à développer des stratégies pour gérer cette dépendance.

Conclusion : Revers de la médaille numérique

L’essor fulgurant des smartphones a bouleversé nos vies de bien des façons, mais le revers de cette médaille numérique, c’est une dépendance qui peut avoir de graves conséquences sur notre santé mentale. Il est donc essentiel de prendre des mesures pour prévenir ou gérer cette dépendance. En fin de compte, il est important de se souvenir que nos smartphones sont là pour nous servir, et non l’inverse. Notre bien-être mental dépend de notre capacité à maintenir un équilibre sain entre notre vie numérique et notre vie réelle.

Read More
Actu

Le rôle des smartphones dans l’avenir du travail : Productivité et collaboration

Si l’on devait désigner un appareil comme le symbole de la transformation numérique des entreprises, le smartphone serait sans doute un choix judicieux. Outil de productivité mobile par excellence, il est devenu un incontournable du lieu de travail, qu’il soit physique ou virtuel.

Ce rôle a été notamment accentué par la crise sanitaire mondiale qui a poussé les entreprises à repenser leurs modèles de travail. Dans ce contexte, où priment la collaboration et le travail à distance, les smartphones offrent des solutions idéales pour les employés et les entreprises.

Les smartphones : un outil essentiel du travail à distance

Avec le confinement et la distanciation sociale, le travail à distance a connu une popularité inégalée. De nombreux travailleurs se sont découvert une nouvelle manière de travailler, plus flexible et plus autonome, grâce aux smartphones.

Ces appareils permettent en effet de rester connecté à son espace de travail où que l’on soit, et à tout moment. Plus besoin de rester devant son ordinateur de bureau pour accéder à ses emails, à ses documents ou pour participer à une réunion. Grâce aux applications de messagerie instantanée et de visioconférence, les équipes à distance peuvent communiquer et collaborer efficacement.

Les smartphones facilitent aussi la prise de décision en temps réel, une capacité indispensable dans le monde professionnel actuel. Ils offrent aux responsables et aux membres de l’équipe un accès instantané aux données nécessaires, favorisant ainsi une prise de décision rapide et éclairée.

De la productivité à la collaboration : les avantages des smartphones pour les entreprises

Pour les entreprises, l’utilisation des smartphones présente de nombreux avantages. Outre la productivité mobile, ces appareils facilitent la collaboration entre les employés.

Avec des applications comme Google Workspace ou Microsoft Teams, les employés peuvent partager des documents, collaborer en temps réel et communiquer directement à partir de leur smartphone. Ces outils de travail hybride permettent de créer un environnement de travail dynamique et interactif, favorisant l’efficacité et l’innovation.

Ces technologies de collaboration, couplées à la flexibilité offerte par le travail à distance, contribuent également à améliorer le bien-être des employés. En effet, ils peuvent organiser leur journée de travail comme ils le souhaitent, contribuant ainsi à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Enfin, les smartphones jouent un rôle majeur dans la sécurité des données des entreprises. Avec des solutions comme celles proposées par Lenovo, les responsables informatiques peuvent gérer et sécuriser les appareils mobiles de l’entreprise, garantissant ainsi la protection des données sensibles.

Les défis de l’intégration des smartphones dans l’environnement de travail

Malgré leurs nombreux avantages, l’intégration des smartphones dans l’environnement de travail présente aussi des défis.

L’un d’entre eux est la sécurité des données. Si les smartphones permettent un accès rapide et facile aux données, ils constituent également une cible pour les cybercriminels. Les entreprises doivent donc mettre en place des politiques et des solutions de sécurité robustes pour protéger leurs données.

Un autre défi est la gestion des appareils mobiles. Avec le nombre croissant de smartphones utilisés dans le travail, les responsables informatiques doivent être en mesure de gérer efficacement ces appareils, de surveiller leur utilisation et de résoudre les problèmes éventuels.

Smartphones : le levier de l’avenir du travail

En conclusion, le smartphone s’impose comme un acteur majeur de l’avenir du travail. Il favorise la productivité mobile, facilite la collaboration et offre une flexibilité sans précédent aux employés. Cependant, son intégration dans l’environnement de travail nécessite une gestion rigoureuse et des mesures de sécurité robustes.

Les entreprises qui sauront tirer parti des avantages du smartphone tout en maîtrisant ses risques seront celles qui se démarqueront dans le monde du travail de demain. Il est donc temps pour les entreprises d’adopter une approche proactive et stratégique en matière de nouvelles technologies et de travail à distance, avec le smartphone comme pivot central de cette transformation.

Alors, prêts à faire du smartphone votre allié dans l’avenir du travail?

Read More
Apprentissage

L’impact de la blockchain sur le secteur financier

La blockchain, cette technologie émergente qui a déjà fait ses preuves dans le monde des cryptomonnaies, change progressivement le visage du secteur financier. Son potentiel est immense et il est désormais temps de se pencher sur son impact sur le monde des transactions financières, des banques et bien plus encore.

Blockchain et le secteur bancaire : une révolution en marche

La blockchain est une technologie qui permet de stocker et de transmettre des informations de manière transparente, sécurisée et sans organe central de contrôle. Dans le secteur bancaire, elle représente une véritable révolution. En effet, cette technologie décentralisée permet d’automatiser les transactions et de supprimer les intermédiaires, offrant ainsi une plus grande rapidité et une réduction des coûts.

De plus, la blockchain offre une plus grande confiance en garantissant l’authenticité et l’inaltérabilité des données bancaires grâce à son processus de validation. Fini les doutes sur l’authenticité de vos transactions, la blockchain est là pour vous apporter la preuve irréfutable de chacun de vos mouvements financiers.

Le rôle des contrats intelligents dans les services financiers

Dans le secteur financier, un autre aspect de la blockchain mérite notre attention : les contrats intelligents. Ces programmes automatisés qui s’exécutent d’eux-mêmes lorsque certaines conditions sont remplies ont le pouvoir de transformer radicalement les services financiers.

Ils permettent de fluidifier les transactions, de réduire les délais et les coûts, et offrent une plus grande sécurité grâce à leur caractère inaltérable. Imaginez des contrats d’assurance qui se déclenchent automatiquement lors d’un sinistre, ou des prêts qui se remboursent d’eux-mêmes lorsque les conditions sont remplies. Les possibilités sont infinies.

La gestion des actifs numériques : une nouvelle ère pour le secteur financier

Avec l’émergence de la blockchain, le secteur financier est en train de vivre une véritable révolution dans la manière de gérer les actifs numériques. Les banques et les institutions financières peuvent désormais proposer des services de gestion et de transactions d’actifs numériques tels que le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies.

Cela permet aux investisseurs de diversifier leur portefeuille et d’accéder à de nouvelles opportunités d’investissement. De plus, la décentralisation et la sécurité offertes par la blockchain permettent d’éliminer les risques associés aux transactions traditionnelles.

L’adoption de la blockchain par les banques centrales

Les banques centrales, comme la Banque de France, ont un rôle crucial à jouer dans l’adoption de la blockchain. Thierry Bedoin, chef du département de l’innovation à la Banque de France, a d’ailleurs récemment déclaré que la blockchain pourrait être une « solution d’avenir » pour le système financier.

La création de monnaies numériques de banque centrale (CBDC) pourrait ainsi permettre de renforcer la confiance dans le système financier, de simplifier les paiements et de favoriser l’inclusion financière.

La blockchain est en train de transformer le paysage financier. Son impact sur le secteur bancaire, les services financiers, la gestion des actifs numériques et les banques centrales est déjà tangible.

Son potentiel est immense et nous ne sommes qu’au début de cette révolution. Les institutions financières qui sauront l’adopter et l’intégrer à leurs systèmes seront sans doute celles qui sortiront gagnantes de cette nouvelle ère. Alors, prêts pour le voyage ? La blockchain vous ouvre la voie vers le futur de la finance.

Read More
Apprentissage

Comment sécuriser et stocker vos cryptomonnaies

Investir dans les cryptomonnaies peut être une décision financière intéressante, mais il est essentiel de bien sécuriser vos actifs numériques. Dans cet article, nous allons voir ensemble les meilleures pratiques pour protéger votre portefeuille crypto.

L’arnaque est un risque bien réel lorsqu’on navigue dans l’univers des cryptomonnaies. Perdre l’accès à votre portefeuille ou voir quelqu’un le vider à distance est malheureusement monnaie courante. Heureusement, il existe des moyens de sécuriser vos actifs numériques.

Choisissez le bon type de portefeuille

Il existe différents formats de portefeuilles crypto, chacun avec ses avantages et inconvénients:

  • Les portefeuilles en ligne (sur le web ou les applications mobiles d’exchange) sont pratiques, mais vos clés privées sont détenues par un tiers. Le risque de piratage ou de faillite de la plateforme existe.
  • Les portefeuilles logiciels (ordinateur ou mobile) vous donnent le contrôle total, mais sont vulnérables aux malwares et au vol de l’appareil.
  • Les portefeuilles physiques (hardware wallet ou papier) offrent le plus haut niveau de sécurité pour un coût plus élevé. Ils sont recommandés pour sécuriser des sommes importantes sur le long terme.

En combinant plusieurs types de portefeuilles, vous répartissez les risques. Conservez seulement de petites sommes sur les hot wallets, et le gros de vos cryptos sur du matériel sécurisé offline.

Les règles d’or pour protéger vos cryptos

Avant de choisir un portefeuille, assurez-vous de respecter ces principes essentiels :

  • N’envoyez jamais vos clés privées : La clé privée est l’équivalent du mot de passe de votre compte en banque. Ne la communiquez à personne, sous aucun prétexte.
  • Activez la double authentification : Ajoutez une protection supplémentaire en activant la double authentification (2FA). Vous recevrez un code temporaire à chaque connexion.
  • Méfiez-vous des arnaques : Ne cliquez jamais sur des liens suspects et faites attention aux fausses applications malveillantes.
  • Faites des sauvegardes : Notez bien votre phrase de récupération (« seed phrase ») qui vous permettra de restaurer l’accès à vos cryptos si besoin.
  • read more

    Read More
    Apprentissage

    Comment optimiser votre site web pour la recherche vocale

    La recherche vocale a pris un virage important dans le monde du web. Au fur et à mesure que la technologie progresse, le comportement des utilisateurs évolue. Les recherches vocales deviennent de plus en plus populaires, avec une augmentation significative du nombre d’utilisateurs d’assistants vocaux. Il est donc essentiel d’optimiser votre site web pour la recherche vocale si vous souhaitez rester compétitif.

    Pourquoi la recherche vocale est-elle importante pour le SEO de votre site web ?

    La recherche vocale est une méthode de recherche en ligne qui utilise la voix pour poser des questions à un assistant vocal.

    Elle est plus pratique, plus rapide et offre aux utilisateurs une expérience de recherche plus naturelle. Les recherches vocales sont effectuées principalement sur les appareils mobiles et sont de plus en plus favorisées par les utilisateurs pour obtenir des résultats de recherche rapidement et efficacement.

    Les moteurs de recherche comme Google privilégient les sites internet qui répondent de manière précise et rapide aux requêtes des utilisateurs. Un bon référencement naturel passe donc par une optimisation de votre contenu pour la recherche vocale. Si vous ne tirez pas parti de cette tendance, vous risquez de perdre des opportunités de vous positionner sur des requêtes clés dans les résultats de recherche.

    Comment optimiser votre site web pour les recherches vocales ?

    Si vous voulez vous assurer que votre site web est bien optimisé pour les recherches vocales, voici quelques stratégies que vous pouvez mettre en œuvre.

    Utilisez un langage naturel pour votre contenu

    L’un des principaux défis de l’optimisation pour la recherche vocale est l’utilisation du langage naturel. Les requêtes vocales sont souvent plus longues et plus conversationnelles que les recherches textuelles. Elles sont généralement formulées sous forme de questions complètes. Pour cela, vous devez créer du contenu qui répond de manière naturelle et pertinente à ces questions. Employez un langage simple et facile à comprendre, et structurez votre contenu de manière à ce qu’il réponde clairement aux questions des utilisateurs.

    Optimisez votre site pour le mobile

    Comme la plupart des recherches vocales sont effectuées sur des appareils mobiles, il est crucial d’optimiser votre site pour le mobile. Un site web mobile-friendly améliore l’expérience utilisateur, ce qui est un facteur clé dans le classement de Google. L’optimisation pour le mobile comprend la mise en œuvre d’un design réactif, l’assurance d’une vitesse de chargement rapide de la page et la facilitation de la navigation sur votre site.

    Utilisez des mots clés en longue traîne

    Dans le contexte de la recherche vocale, les mots clés en longue traîne (ou mots clés de niche) prennent beaucoup d’importance. Ce sont des phrases plus longues et spécifiques qui sont souvent utilisées dans les recherches vocales. En incluant ces types de mots clés dans votre contenu, vous augmentez vos chances d’apparaître dans les résultats de recherche vocale.

    Mesurer et améliorer votre SEO vocal

    Il est essentiel de suivre les performances de votre site web pour la recherche vocale afin d’évaluer l’efficacité de vos efforts d’optimisation. Utilisez des outils comme Google Analytics pour suivre les tendances de votre trafic et identifier les opportunités d’amélioration. Pensez à faire des tests A/B pour voir quels types de contenu fonctionnent le mieux pour les recherches vocales.

    Il est aussi important de rester à jour sur les dernières tendances et mises à jour de l’algorithme de Google. Le SEO est un domaine en constante évolution et vous devez être prêt à vous adapter pour rester compétitif.

    L’ère de la recherche vocale est indéniablement là. Il est donc crucial d’optimiser votre site web pour la recherche vocale pour rester compétitif dans ce paysage digital en constante évolution. En utilisant un langage naturel pour votre contenu, en optimisant votre site pour le mobile et en utilisant des mots clés en longue traîne, vous pouvez améliorer votre SEO vocal et augmenter votre visibilité dans les résultats de recherche vocale. Alors, n’attendez plus et plongez dans l’univers de la recherche vocale dès aujourd’hui !

    Read More
    Uncategorized

    L’éthique de la Fintech : équilibrer l’innovation et la protection des consommateur

    La technologie a révolutionné le secteur financier, de l’ouverture des données à l’innovation numérique. Cependant, ce progrès rapide a également soulevé des questions sur l’éthique et la protection des consommateurs. C’est là que la Fintech entre en jeu. Cette fusion de la technologie financière et des services financiers est en train de remodeler le système bancaire canadien et international. Cependant, pour que cette transformation soit bénéfique pour tous, elle doit être équilibrée avec une protection adéquate des consommateurs.

    Les avantages de la Fintech pour les consommateurs et les entreprises

    La Fintech a bouleversé le monde des banques et des services financiers. Elle a ouvert la voie à de nouvelles entreprises technologiques, tout en permettant aux banques traditionnelles de se moderniser. Les consommateurs bénéficient également de cette vague d’innovations. Ils peuvent désormais effectuer des opérations bancaires à partir de leurs smartphones, effectuer des paiements en un clic et même investir dans des entreprises en démarrage grâce au capital risque.

    Cette transformation numérique a également permis aux entreprises, notamment aux jeunes entreprises, de bénéficier de services financiers plus efficaces. Par exemple, elles peuvent désormais accéder à des prêts en ligne rapidement, recevoir des paiements instantanément et gérer leurs finances en temps réel.

    Le rôle des données dans l’innovation Fintech

    Les données sont au cœur de cette révolution Fintech. Elles sont utilisées pour améliorer les produits et services, pour comprendre les comportements des consommateurs et pour prendre des décisions éclairées. Par exemple, l’intelligence artificielle et les technologies d’analyse de données sont utilisées pour évaluer le risque des prêts, pour détecter la fraude et pour personnaliser les services financiers.

    Cependant, l’utilisation des données soulève des questions éthiques. La protection des données personnelles est devenue une préoccupation majeure, à la fois pour les consommateurs et pour les régulateurs. Il est donc essentiel que les entreprises Fintech respectent les lois sur la protection des données et qu’elles soient transparentes quant à leur utilisation des données.

    Equilibrer l’innovation et la protection des consommateurs

    Bien que l’innovation Fintech offre de nombreux avantages, elle pose également des défis. L’un de ces défis est de trouver le bon équilibre entre l’innovation et la protection des consommateurs. Les régulateurs, tels que l’OCDE et la Commission européenne, travaillent à la mise en place de réglementations pour protéger les consommateurs tout en encourageant l’innovation.

    Cela implique la mise en place de réglementations pour prévenir les abus, promouvoir la transparence et garantir que les consommateurs sont traités de manière équitable. Cela signifie également que les entreprises Fintech doivent prendre des mesures pour protéger les données des consommateurs, tout en veillant à respecter les lois sur la propriété intellectuelle.

    Conclusion : l’avenir de la Fintech

    L’avenir de la Fintech est prometteur. L’innovation continue d’ouvrir de nouvelles opportunités pour les consommateurs et les entreprises. Cependant, il est essentiel de garder à l’esprit que cette innovation doit être équilibrée avec une protection adéquate des consommateurs. La Fintech a le potentiel de révolutionner le secteur financier, mais elle doit le faire de manière éthique et responsable.

    En fin de compte, l’éthique de la Fintech est un équilibre délicat entre l’innovation et la protection des consommateurs. C’est un défi que les entreprises, les régulateurs et les consommateurs doivent relever ensemble. Mais avec la bonne approche, la Fintech peut conduire à un avenir financier plus inclusif, plus efficace et plus équitable pour tous.

    Read More
    Apprentissage

    5 raisons de choisir Hostinger pour votre hébergement web

    Dans le monde des entreprises en ligne et du commerce électronique, l’une des choses les plus importantes à garder à l’esprit est de choisir le bon service d’hébergement Web. L’hébergement Web est l’un des aspects les plus importants de la gestion d’un site Web réussi, car un bon hébergement vous permet d’obtenir une vitesse de chargement plus rapide du site Web, ce qui contribue à une meilleure portée du référencement.

    De plus, un service d’hébergement Web fiable permet d’éviter ou du moins de minimiser les pirates et les attaques malveillantes. Alors, avec une pléthore de fournisseurs de services d’hébergement web sur le marché, comment choisir l’hébergement web qui vous convient ? C’est exactement ce que nous allons vous aider à faire dans cet article et nous vous recommandons également Hostinger comme un excellent choix d’hébergement web ! Alors, lisez la suite et découvrez-le par vous-même…

    Disponibilité et vitesse

    La caractéristique la plus souhaitée de tout hébergement web est sans aucun doute la disponibilité et la réactivité constantes du site web. Étant donné que la vitesse d’un site Web influence le référencement et, en fin de compte, le trafic sur le site, un site Web ne peut tout simplement pas se passer d’être rapide et réactif. Hostinger offre une technologie d’hébergement web en nuage avec la puissance de MySQL, FTP et PHP avec une vitesse WordPress optimisée 3x.

    En plus de ces caractéristiques, il fournit également un disque et une bande passante presque illimités et prétend ainsi offrir l’expérience de vitesse de site Web la plus rapide sur le marché avec LiteSpeed Web Server.

    Optimisation

    Outre la rapidité et la réactivité, il est absolument essentiel qu’un site Web soit optimisé pour son système de gestion de contenu (CMS). Hostinger obtient un score élevé en matière d’optimisation des CMS et ses serveurs sont optimisés pour différents CMS, dont WordPress, le principal CMS actuel. Leurs serveurs Litespeed offrent parmi les meilleures performances du marché, si l’on en crois l’avis laissé par le site Opportunites Digitales lors de leur test complet d’Hostinger !

    La vitesse d’un site Web ou d’un blogue étant l’un des facteurs les plus importants pour la réussite d’un site Web, les plugins de mise en cache et les serveurs personnalisés de Hostinger permettent d’atteindre une vitesse plus rapide grâce à l’optimisation. En outre, grâce à son stockage SSD complet, Hostinger permet à WordPress de fonctionner jusqu’à 50 % plus vite.

    Hébergement de domaine gratuit et SSL gratuit

    C’est un double bonus lorsque vous obtenez un hébergement de domaine gratuit en même temps qu’un hébergement web de qualité et à prix réduit. Hostinger offre un hébergement de domaine et un SSL gratuits avec ses plans d’hébergement de sites Web Premium et Business. Ainsi, pour une nouvelle entreprise, il s’agit d’un moyen très économique de lancer son site Web. De plus, Hostinger est un membre certifié de l’ICANN (The Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et vous n’avez donc pas à vous inquiéter des fausses offres d’hébergement et de domaine.

    Enfin, Hostinger offre également une sécurité haut de gamme pour votre site Web. Plus précisément, son plan d’hébergement Web pour entreprises offre la meilleure sécurité, un classement SEO élevé et un certificat de sécurité SSL gratuit. Le fait de disposer d’une plateforme d’hébergement sécurisée permet aux clients d’utiliser votre site de commerce électronique sans se soucier de la sécurité de leurs données sensibles.

    Créateur de sites Web gratuit et autres fonctions intéressantes

    L’une des fonctions les plus intéressantes offertes par un bon fournisseur d’hébergement Web est la création gratuite de sites Web en tant que service tout compris et groupé. C’est exactement ce que fait Hostinger qui, avec l’ensemble de ses plans d’hébergement Web, offre un  » Créateur de sites Web  » gratuit de premier ordre !

    La meilleure partie du créateur de sites Web gratuit est que vous n’avez pas besoin de connaissances techniques et que vous pouvez créer votre propre site Web à l’aide d’une interface simple de type glisser-déposer. Et pour vous aider à concevoir votre site, vous pouvez choisir parmi des centaines de modèles de sites gratuits créés par des artistes professionnels. Cerise sur le gâteau, les sites Web créés à l’aide du créateur de sites Web de Hostinger sont faciles à référencer et à utiliser en termes de mots clés et d’interface.

    Parmi les autres caractéristiques intéressantes offertes par Hostinger, citons l’espace disque SSD et la bande passante non mesurés avec les plans d’hébergement Web premium et commercial. Il se targue également de permettre l’hébergement de tout type de site Web avec succès grâce à sa solide configuration de base de données MySQL, de comptes de messagerie et d’utilisateurs FTP. read more

    Read More
    Actu

    Rakuten Europe Bank s’associe à Temenos pour faire passer la banque dans le nuage

    Rakuten Europe Bank – qui fait partie du groupe logiciel Rakuten, un écosystème unique de plus de 70 entreprises et de plus de 1,6 milliard de membres dans le monde – a signé avec Temenos pour fournir des services bancaires, notamment Rakuten Pay, sur le Temenos Banking Cloud.

    Grâce à la plate-forme ouverte de Temenos, on espère que Rakuten Europe Bank accélérera sa croissance en Europe. Le passage à la plateforme ouverte de Temenos pour les services bancaires composables permettra à Rakuten Europe Bank de continuer à améliorer l’expérience de ses membres, d’accélérer le développement de nouveaux produits et de pénétrer de nouveaux marchés. Elle offre également une évolutivité massive à la banque pour analyser les énormes volumes de données générés chaque minute par l’activité des membres afin d’améliorer l’expérience en ligne de tous les membres.

    Temenos Banking Cloud fournit un service résilient, sécurisé et entièrement conforme pour alimenter Rakuten Europe Bank au Luxembourg, l’un des marchés bancaires les plus réglementés d’Europe. La mise en œuvre pour Rakuten Europe Bank comprendra des services bancaires Temenos précomposés pour les paiements et les comptes.

    Toshihiko Otsuka, PDG de Rakuten Europe Bank, a déclaré :  » Le passage au Temenos Banking Cloud est une étape importante pour Rakuten Europe Bank dans son expansion en cours en Europe. Elle offre la flexibilité dont nous avons besoin pour développer et étendre nos services bancaires. En fin de compte, notre objectif est d’offrir plus de valeur et d’innovation pour améliorer l’expérience de nos membres dans la région.  »

    Max Chuard, PDG de Temenos, a déclaré :  » Nous sommes ravis d’accueillir Rakuten Europe Bank au sein du Temenos Banking Cloud. Chez Temenos, nous partageons la passion de Rakuten pour l’innovation et sommes enthousiastes à l’idée de les aider à atteindre leurs objectifs ambitieux. Avec un écosystème mondial de plus de 1,6 milliard de membres, Rakuten comprend le pouvoir des données pour renforcer la société. Sur Temenos Banking Cloud, la banque disposera d’une agilité et d’une évolutivité inégalées pour améliorer ses capacités bancaires et l’expérience de ses membres.  »

    Temenos Banking Cloud fournit une plateforme cloud-native ouverte et sécurisée pour composer, étendre et déployer des capacités bancaires à l’échelle. Les services bancaires composés de Temenos consistent en des capacités bancaires de Temenos préconfigurées et pré-assemblées, auxquelles s’ajoutent des solutions tierces intégrées en option provenant de Temenos Exchange. Cela aide les banques et les non-banques à mettre plus rapidement sur le marché des produits innovants pour répondre aux attentes croissantes des clients tout en réduisant les coûts de développement. Temenos a récemment annoncé de nouveaux services bancaires Temenos, notamment Buy Now, Pay Later, Retail Lending, Payment Fraud Mitigation et KYC Customer Risk Assessment.

    Read More
    Actu

    Les dépenses liées aux centres de données sont deux fois moins importantes que celles liées aux services en nuage.

    AWS, Microsoft Azure et Google Cloud dominent les services en nuage.

    Les dépenses pour les services de cloud atteindront un total de 178 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 37 % par rapport aux 130 milliards de dollars dépensés en 2020 et deux fois le montant que les entreprises dépensent pour leurs centres de données, selon Synergy Research Group. Pour le quatrième trimestre de 2021, les dépenses totales en matière de cloud ont atteint 50,5 milliards de dollars.

    Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé en 2020, elle a entraîné un changement majeur dans les opérations et les dépenses informatiques mondiales vers le cloud, les entreprises se tournant vers le travail à domicile. Cette tendance ne fait que se poursuivre, même si la pandémie s’atténue et que les entreprises rappellent les employés au bureau.

    John Dinsdale, analyste principal chez Synergy, a déclaré qu’il s’attendait à ce que le marché du cloud continue de croître à un rythme considérable. « Il n’y a absolument aucun doute que le marché du cloud va continuer à croître rapidement. Il s’agit d’un environnement dans lequel les principaux fournisseurs de cloud devraient être en mesure de continuer à faire croître leurs revenus de manière agressive », a-t-il déclaré par e-mail.

    Cependant, le marché est loin d’être réglé.

    On observe une croissance dans certains domaines et un déclin dans d’autres. Amazon Web Services (AWS) reste la force dominante, avec 33 % de parts de marché. AWS s’est maintenu à 33 %, à un ou deux points de pourcentage près, au cours des cinq dernières années.

    M. Dinsdale a déclaré qu’en dépit de sa stabilité en termes de parts de marché, AWS continue de se développer. « Le graphique montrait les parts de marché et non les revenus. Sa part de marché est peut-être stable à environ 33 %, mais il s’agit d’une part stable d’un grand marché en pleine croissance. La croissance continue des revenus d’AWS est en fait plutôt impressionnante », écrit-il.

    Microsoft, quant à lui, a connu une croissance régulière au cours des cinq dernières années. Elle est passée d’environ 13 % en 2017 à 21 % en 2021. Dinsdale attribue cela à une forte orientation de l’entreprise vers le cloud depuis le sommet de Microsoft, combinée à un programme à long terme d’investissements lourds et continus dans son infrastructure de cloud et de centres de données.

    « Microsoft a également bénéficié des relations existantes avec les entreprises par le biais de ses serveurs et de ses logiciels, dans toutes les régions et tous les pays. C’est donc une combinaison de concentration, de soutien financier et d’une marque mondiale qui joue bien auprès des entreprises », m’a-t-il dit.

    La part de marché mondiale de Google s’élève à environ 10 % du marché des services en nuage au quatrième trimestre 2021, suivie par la société chinoise Alibaba, qui détient 6 % du marché.

    Les deux catégories qui évoluent vers le bas sont les « autres » et IBM, qui est passé d’environ 8 % de parts en 2017 à 4 % en 2021.

    Mais les chiffres peuvent être trompeurs. Selon M. Dinsdale, IBM continue d’accroître ses revenus dans le domaine du cloud, mais à un taux de croissance bien inférieur à celui d’Amazon, de Microsoft et de Google. IBM ne perd donc pas de terrain, en soi, dans le domaine des revenus, mais il ne gagne pas de terrain aussi rapidement que les autres.

    Il en va de même pour les entreprises de la catégorie « autres ». Parmi celles qui ont perdu régulièrement des parts de marché, on trouve Oracle, Salesforce, NTT, Fujitsu et Rackspace. À l’instar d’IBM, toutes continuent d’augmenter leurs revenus, mais pas aussi rapidement que les leaders du marché ou que le marché dans son ensemble, écrit M. Dinsdale.

    Read More
    Tendances

    Combler le déficit de compétences en matière de sécurité de l’informatique dématérialisée

    Avec la prolifération des travailleurs à distance au cours des dix-huit derniers mois, les entreprises ont dû s’appuyer sur des applications basées sur le cloud pour assurer leur pérennité.

    Le récent rapport sur la sécurité des applications de Fortinet et Cybersecurity Insiders a révélé que 48 % des personnes interrogées utilisaient plus de 100 applications uniques dans leur environnement, tandis que 26 % ont déclaré utiliser plus de 500 applications uniques. Cette prolifération rapide des applications a intensifié les défis actuels auxquels les équipes de sécurité sont confrontées lorsqu’il s’agit de sécuriser les applications.

    Dans le même temps, moins de la moitié des entreprises se disent très ou extrêmement confiantes dans la sécurité de leurs applications. Avec une moyenne de 25 mises à jour d’applications par mois, multipliées par un grand nombre d’applications, la surface d’attaque des organisations continue d’évoluer et de s’étendre rapidement, et les organisations ont du mal à suivre.

    Il n’y a jamais eu un aussi grand besoin de professionnels ayant des compétences en matière de sécurité du cloud, mais ils restent difficiles à trouver. Que peuvent faire les organisations pour combler ces créneaux essentiels et garder une longueur d’avance sur les mauvais acteurs ?

    Le manque de compétences persiste

    Le manque de personnel qualifié est l’un des principaux obstacles signalés par les organisations lorsqu’il s’agit de sécuriser leurs applications web. De nombreux répondants à l’enquête estiment qu’ils ne disposent pas actuellement des ressources nécessaires au sein de leurs équipes pour faire face au paysage croissant et sophistiqué des menaces. Le manque de personnel qualifié est en tête de liste des obstacles à la sécurisation des applications web pour 46 % des organisations interrogées.

    Améliorer la cyber-hygiène des employés existants

    Non seulement les organisations manquent de certains ensembles de compétences, mais 43 % des personnes interrogées dans le cadre du rapport sur la sécurité des applications ont également cité le problème de la faible sensibilisation des employés à la sécurité. C’est pourquoi tous les employés devraient recevoir une formation importante sur le repérage et le signalement des cyberactivités suspectes, la pratique de la cyberhygiène et la sécurisation de leurs appareils personnels et de leurs réseaux domestiques.

    Les organisations doivent former leurs employés dans le cadre du processus d’intégration et périodiquement pendant toute la durée de leur contrat, afin que les informations sur la sécurité restent à jour et qu’elles soient bien présentes à l’esprit. Les organisations doivent également tenir la formation à jour et y inclure tout nouveau protocole de sécurité qui pourrait devoir être mis en œuvre.

    Élargir le vivier de talents

    La cyberhygiène et la formation des employés existants sont essentielles, mais elles ne sont qu’une pièce du puzzle. Une sécurité renforcée du cloud requiert également une nouvelle façon de penser le recrutement. Par le passé, de nombreux candidats qui n’avaient pas de formation en informatique ou qui ne correspondaient pas au moule traditionnel du professionnel de la cybersécurité étaient souvent rapidement écartés par les recruteurs et les responsables du recrutement. Étant donné la rapidité avec laquelle le domaine évolue, cet état d’esprit ne doit pas perdurer. En élargissant leurs recherches, les organisations peuvent élargir leurs viviers de talents et jouer un rôle actif pour combler le déficit de compétences.

    Par conséquent, les organisations doivent prendre en considération non seulement les personnes ayant une formation traditionnelle en informatique, mais aussi celles qui sont prêtes à apprendre et à évoluer. Les femmes et les minorités ont ainsi une excellente occasion d’entrer dans ce domaine. Qu’une personne ait étudié l’informatique ou les sciences sociales, les femmes et les minorités peuvent apporter une immense valeur aux équipes de sécurité en offrant des perspectives différentes.

    Des recherches ont montré que les équipes plus hétérogènes obtiennent de meilleurs résultats que leurs homologues homogènes. La diversité des parcours éducatifs et professionnels peut apporter des points de vue différents qui peuvent aider les équipes à reconstituer les puzzles complexes créés par les cybercriminels.

    Un espoir à l’horizon

    Le déficit de compétences en matière de cybersécurité continue de peser sur les entreprises ; les compétences en matière de cloud sont particulièrement recherchées, d’autant que de plus en plus d’organisations tirent parti des applications cloud, des stratégies multi-cloud et de cloud hybride. Les données de plusieurs rapports récents montrent que les organisations sont simultanément confrontées à des cybermenaces croissantes et à une pénurie persistante de talents. read more

    Read More